Hier, nous vous informions avec malice et légèreté, qu’une bouteille de Grand Listrac datant de 1786 avait été découverte aux Etats-Unis dans l’ancienne demeure de Thomas Jefferson, 3ème Président des États-Unis d’Amérique, et ambassadeur en France entre 1785 et 1789.

Bien entendu, il s’agissait d’un petit poisson né le 1er avril…

Petit poisson devenu grand !

Ce facétieux poisson a fait pas mal de vagues dans le petit monde du vin, et beaucoup d’entre vous se sont laissés prendre dans les filets de nos Vignerons “pêcheurs” Listracais.

Aussi, c’est avec chaleur et amitié que nous les remercions tous pour le relais de cette fake news auprès de leurs contacts, amis, réseaux…. Cela nous a permis de mettre en lumière notre équipe de Vignerons Associés, notre inventivité et notre esprit farceur…

Quelques indices pour faire tilt !

Quelques indices avaient été dissimulés dans le texte, et pour les connaisseurs de notre cave, nombreux d’entre eux savaient que la création de la Cave Grand Listrac datait de 1935. Difficile dès lors, de produire du vin, près de deux cents ans avant !

Concernant Thomas Jefferson, nous avions modifié, quelque peu, les noms de sa demeure historique (“Montibello” alors que cette dernière s’appelle Monticello), de sa ville (“Carlotasville” au lieu de Charlottesville), et de son état (“Pensylvannie” au lieu de Virginie). De même, l’association TGOP “The Grapes of Graw”, n’existe pas… Il s’agit simplement du titre original en anglais “Les Raisins de la Colère”, fameux roman de John Steinbeck publié en 1939, seulement 4 ans après la création de la Cave Grand Listrac. Petit clin d’oeil !

Nous nous sommes beaucoup amusés à monter cette petite “farce” et nous espérons que vous ne nous en tiendrez pas rigueur ! Aussi, nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine, même date, même endroit !

Inscrivez-vous

Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'information pour recevoir nos offres et promotions

Vous vous êtes inscrit avec succès, vous allez recevoir un email de confirmation.