Créées, pour la plupart d’entre elles, entre 1932 et 1939, les caves coopératives d’Aquitaine sont nées de la grande crise économique et sociale qui a touchée la France et le monde pendant l’entre-deux-guerres.

Face à la mévente des vins, de nombreux vignerons s’orientèrent vers la coopération. Le but principal de ces regroupements de viticulteurs était de mutualiser les moyens de production, de vinification et de vente des vins. Ainsi, la coopérative déchargeait de toute préoccupation structurelle les viticulteurs, et leur permettait, en période très difficile de subsister grâce aux larges économies effectuées.

La création des caves coopératives permit également aux vins de la région de s’affirmer et de faire respecter l’origine des vins.

Les caves coopératives en France de nos jours !

Aujourd’hui, en France, 1 bouteille sur 2 est produite par une cave coopérative. C’est dire l’enracinement des caves dans leur terroir. Développées au fil des décennies, elles doivent leur succès au savant dosage entre technicité et savoir-faire. Il faut considérer une cave coopérative comme le prolongement naturel de la viticulture. Une cave est simplement un chai commun appartenant à plusieurs viticulteurs plutôt qu’à un seul. C’est pour cette raison que les vins produits par une cave sont « mis en bouteille à la propriété ».

Très souvent, la surface moyenne de vignes d’un viticulteur-coopérateur est modeste et l’on peut dire que si les caves n’existaient pas, la petite viticulture traditionnelle n’existerait plus. La cave est le garant du patrimoine familial, s’appuyant sur des valeurs fortes, empreintes de solidarité, de mutualisme, de performance, de transparence et d’équité.

Qui dit coopération ne dit pas uniformité, bien au contraire ! La richesse d’une cave coopérative, c’est justement d’avoir de nombreux adhérents viticulteurs, chacun apportant son expérience, sa technicité, son savoir-faire et l’expression de chaque terroir y est scrupuleusement respectée par des vinifications séparées qui répondent à un cahier des charges commun. La diversité des gammes, au sein de chaque cave, permettra à l’amateur de trouver à coup sûr, le goût, l’âme, l’esprit du vin qui lui correspond le mieux.

Mais aussi, elles ont su saisir les enjeux que sont la qualité, l’environnement et la santé ; elles bâtissent depuis plusieurs années leur stratégie sur la garantie du producteur et la confiance du consommateur.

Inscrivez-vous

Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'information pour recevoir nos offres et promotions

Vous vous êtes inscrit avec succès, vous allez recevoir un email de confirmation.